Le carrelage au sol | Tendance Carrelage
35
page-template,page-template-thin_width,page-template-thin_width-php,page,page-id-35,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-0.9,select-theme-ver-3.6,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

1) Carrelage au sol : quel matériau choisir ?

  • La céramique

– Le grès cérame est le carrelage le plus utilisé pour l’intérieur et l’extérieur. Il résiste à l’usure, aux tâches, se pose facilement mais ses couleurs sont limitées et son toucher restera froid.

– Le grès cérame émaillé dispose de propriétés techniques et esthétiques avancées, idéal pour l’intérieur, au sol comme au mur.

– Le grès étiré est un carrelage plus rustique, constitué des mêmes matériaux que le grès cérame et possédant les mêmes propriétés. Il est essentiellement destiné à la pose au sol.

– La terre cuite est fabriquée avec de l’argile et du sable. Elle possède l’avantage d’être très robuste et indémodable mais demande plus d’entretien en raison de sa surface poreuse.

  • La pierre est le matériau noble par excellence. Ardoise, granit, marbre, pierre calcaire ou travertin, tous sont hautement résistants et offrent des nuances naturelles qui traversent les modes. Lourd et poreux, la pierre est à éviter en intérieur.
  • Les carreaux de ciment sont destinés à tout type de sols. Robustes, doux au toucher et faciles d’entretien, ils sont souvent utilisés pour réaliser des fresques murales ou tapis carrelés.
  • La mosaïque est un mélange de fragments qui peut être posé sur tout type de sol à l’unité, sur filet ou en rouleau (similaire au lino). Ses propriétés dépendent du matériau utilisé. C’est le carrelage idéal pour apporter une touche artistique à vos sols.

Chaque carrelage possède des propriétés distinctes qu’il convient d’étudier en fonction du lieu et de la configuration du sol. Les classes et normes des carrelages vont permettront d’obtenir des informations fiables sur la robustesse, la longévité, la résistance à l’eau et l’entretien du carrelage choisi.

2) Carrelage au sol : quel format choisir ?

  • Les petits carreaux
    Plus les carreaux sont petits et plus les joints seront nombreux, ce qui demandera davantage de temps de pose pour un rendu plus classique.
  • Les grands carreaux
    Le carrelage à grands formats a pour double avantage de pouvoir rattraper un sol présentant des aspérités et d’agrandir la pièce par effet d’optique.

3) Carrelage au sol : quel matériau pour quel style ?

Gardez à l’esprit que votre carrelage doit s’accommoder à votre décoration intérieure et pas le contraire. En cas de doute, n’hésitez pas à demander un échantillon gratuit.

  • Le carrelage design : inox, ciment, béton ciré ou encore grès cérame poli
  • Le carrelage contemporain : ardoise, terre cuite ou grès cérame.
  • Le carrelage d’époque : céramique, pierre, mosaïque, carreaux de ciment.

4) Carrelage au sol : quelle pose choisir ?

  • La pose droite est parallèle aux murs et convient aux ambiances classiques.
  • La pose en diagonale s’accorde davantage aux pièces contemporaines et a pour avantages de gommer les imperfections, d’augmenter la perception de grandeur de la pièce et d’apporter une touche d’originalité.
  • La pose en calepinage est un mélange de différents formats de carreaux. Elle permet de délimiter des espaces et laisse place à la créativité du poseur.
  • La pose en damier est la plus courante en cuisine et salle de bains. Elle consiste à alterner deux coloris ou types de carreaux.

5) Carrelage au sol : quel entretien ?

  • Entretien ordinaire : bannissez les produits détergeants qui fragilisent votre carrelage. Utilisez une serpillère humidifiée d’eau tiède, additionnée de savon liquide ou un produit pour le sol non corrosif, et c’est tout !
  • Carrelage très sale : utilisez du savon noir (1 verre pour 5 litres d’eau) et frottez avec une brosse en chiendent imbibée d’eau.
  • Carrelage collant : versez dans l’eau de rinçage un peu de vinaigre blanc. En cas de sol très collant, utilisez le vinaigre blanc sans le diluer (à utiliser modérément).
  • Carrelage éclatant : lavez le sol avec une éponge imbibée d’eau chaude additionnée d’un peu de lessive et de quelques gouttes d’ammoniaque pour redonner vie à votre carrelage. Aérez la pièce pour éviter les odeurs provoquées par l’ammoniaque. Laissez sécher puis passez sur le carrelage de l’huile de lin au pinceau. Quand le carrelage est sec, répétez l’opération.
  • Protection : utilisez un imperméabilisant anti-tâches vendu dans les surfaces spécialisées pour protéger vos carrelages des infiltrations d’eau et des graisses.